Objectif : Onirium

Cher lecteur,

Après avoir cherché à droite, à gauche, en haut et en bas, des choses intelligentes à raconter et à transmettre, je me suis usé.

La seule vérité qui me reste est : j’ai besoin d’un objectif clair pour avancer.

Et en me perdant dans toutes mes lectures, j’en ai oublié mon propre besoin.

Nous déblatérons tels des aristocrates de basse-court.http://www.nicolasbrunophotography.com/
Et la vérité se perd dans les méandres obscurs de discours pervers.
Le double langage s’immisce dans les explications des vendeurs de rêves.
La vérité se perd et nous pouvons la chercher.
Inutile de se gargariser d’illusions.
Vivons la réalité.
Apprécions le rêve tel qu’il est…

Quel est mon rêve ?

– Prendre du pouvoir sur mon lecteur ?
– Me gargariser avec de jolies tournures stériles ?
– Trouver une vérité pour prendre le pouvoir ?
– Trouver ma vérité pour être heureux ?

Ma vérité, mon présent, mon bonheur, mes réussites….

Le bonheur ne peut s’enseigner.

Nous pouvons à la rigueur, témoigner du nôtre et peut-être le partager.

Tel devrait être mon rêve, mon objectif, ma raison de publier.

Un tel discours se doit d’être suivi par des actes. Je le reconnais.
Je ne parlerai pas comme un journaliste. Mon style est différent. Il m’insupporte parfois. Néanmoins, il est aussi source de jubilation.

Les pseudo spiritualités (parfois religieuses) vendues ça et là ne m’intéressent pas…

Je veux toucher les âmes et apporter quelques grammes de poésie, quelques grammes de vie et d’optimisme.

J’ai conscience que mes précédents « pseudo-articles » n’inspirent pas la joie de vivre.

Je le reconnais. Ce qui m’importe maintenant, c’est la vérité du moment. Si j’écris aujourd’hui, ce n’est que pour moi, puisque je suis le seul à me lire.

A moins que… Mais ça, c’est une autre histoire.

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans Général, intuitions poétiques. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *