Billet de Nicole Ferroni sur le CETA : le loup vient jouer au berger

Le billet de Nicole Ferroni du 15 février 2017

HUMOUR – "Avec l'ouverture du CETA, le loup risque d'être dans la bergerie", le billet de Nicole Ferroni"Les citoyens à qui on dit « Enlevons les clôtures pour libérer les moutons" voient que les clôtures qui enferment les moutons sont aussi celles qui les protègent des loups et qu'avec l'ouverture du CETA le loup risque d'être dans la bergerie, dans un accord tellement déclôturé que les loups seront peut-être les bergers…"

Publié par France Inter sur mardi 14 février 2017

Cette entrée a été publiée dans Général, Humour, Vidéo. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *